Prévoyance

Héritages et legs

Il n’est certes pas aisé de penser au jour où l’on ne sera plus. Mais y réfléchir maintenant et rédiger vos volontés de manière claire, c’est la garantie que vos souhaits seront respectés.

Votre engagement social et les valeurs que vous souhaitez transmettre seront pris en compte et permettront à vos proches de recevoir ce que vous désirez leur offrir dans la sérénité. 

L’importance d’un testament

Rédiger un testament, c’est planifier le futur.

Un testament est une démarche personnelle qui permet de faciliter le partage de votre succession entre vos héritiers légaux, de vous assurer que personne ne soit lésé-e et que vos décisions soient respectées.

Un testament ne signifie pas pour autant que vous êtes libre de transmettre vos biens comme bon vous semble. En effet, vos héritiers réservataires (conjoint et enfants) bénéficient d’une part minimale. Établir un testament vous permet dès lors de distribuer la quotité disponible selon vos souhaits, à vos proches, à vos amis ou aux organisations caritatives qui vous tiennent à cœur.

Enfin, un testament n’est pas un écrit définitif. Il est le reflet de vos choix et peut être modifié en tout temps. La décision est vôtre.

Comment procéder ?

La décision de ce qu’il adviendra de la quotité disponible vous revient entièrement. Le moyen le plus simple de réaliser vos désirs reste dès lors, la rédaction d’un testament.

En Suisse, pour être considéré comme valide, un testament doit être écrit à la main et contenir les points suivants : le titre " testament " ; l’identité du disposant, à savoir ses prénom(s), nom(s), date de naissance, adresse et lieu d’origine ; l’indication que tous les testaments précédents sont révoqués ; les dispositions testamentaires : vous pouvez faire en sorte que certaines personnes reçoivent plus ou moins que ne le prévoit la loi. Vous devez uniquement respecter la part réservataire minimale des héritiers légaux prévue par la loi ; la mention d’un exécuteur testamentaire si vous le souhaitez ; le lieu et la date ; et, enfin, votre signature.

En cas de doute ou de succession complexe, nous vous recommandons de vous adresser à un notaire, qui s’assurera que votre testament est conforme à la loi et que vos souhaits seront respectés. La Croix-Rouge genevoise tient à votre disposition une liste de notaires exerçant dans le canton de Genève.

Les étapes indispensables

Rédiger un testament n’est pas un acte anodin et demande donc naturellement de prendre son temps. Commencez par dresser une liste de vos biens : comptes en banque (sur la base de votre dernière déclaration d’impôts), dettes, actions et obligations, biens immobiliers, objets de valeurs, etc. Faites également la liste de vos héritiers qui ont légalement droit à une part réservataire.

Une fois que vous savez ce que vous voulez faire de vos biens, vous pouvez rédiger votre testament. Essayez d’être le plus clair possible, car toute ambiguïté peut causer des complications par la suite. En cas de doute, n’hésitez pas à faire vérifier votre testament par un professionnel, par exemple un notaire.

N’oubliez pas d’informer vos proches ou une personne de confiance et de préciser où est conservé le testament original.

La Croix-Rouge genevoise vous accompagne dans vos démarches

La Croix-Rouge genevoise tient à votre disposition une brochure détaillant les étapes indispensables à la planification de votre succession.

En outre, notre conseiller, M. Benjamin Lachat, est à votre disposition pour vous conseiller au mieux selon votre situation personnelle et vos souhaits, en toute discrétion et sans aucun engagement de votre part. N’hésitez pas à le contacter.