Vêt'Shop

Collection inédite de pièces vintage au Vêt'Shop Lissignol

Genève, le 12 juin 2019. Le Vêt’Shop de la Croix-Rouge genevoise invite Maison Perruche à revisiter quelques belles pièces de couture qui lui ont été données. À partir du 21 juin 2019, le Vêt’Shop dévoilera, dans sa boutique du 1-3 rue Lissignol à Genève, une micro capsule de pièces vintage « upcyclées » par l’artiste Céline Peruzzo, fondatrice de Maison Perruche.

Maison Perruche est un projet de l’artiste genevoise Céline Peruzzo formée à la Haute Ecole d’Art et de Design de Genève et à la Zürche Hochschule der Künste de Zurich. Sa première collection nommée LOUVE transforme, grâce au savoir-faire d’artisans spécialisés dans le travail de la peau, les manteaux de fourrure de nos grand-mamans en bombers flashy pour fashionistas. Un sacré coup de jeune oui, mais pas seulement ; la particularité de ce projet est d’y ajouter une plus-value artistique. Pour Maison Perruche, les pinceaux de Céline délaissent la gouache et le papier, pour peindre des cotons et satins, qui deviendront les doublures uniques de ses créations.

En 2017, Céline s’adresse à Sophie, responsable des Vêt’Shop de la Croix-Rouge genevoise, pour y dénicher des fourrures vintage. La rencontre ouvre le champ des possibles ; pourquoi se limiter aux manteaux alors que le Centre de tri de la Croix-Rouge regorge de trésors du passé qui ne demandent qu’à être remaniés par l’artiste pour connaître une nouvelle ère de gloire ?

" Ce vêtement a une histoire, à vous de la continuer " est la devise du Vêt’Shop de la Croix-Rouge genevoise et de son Centre de tri qui reçoivent vos dons de vêtements. Grâce aux mains expertes d’une équipe de fées qui nettoient, recousent, brossent, repassent cette matière première, vos habits reprennent vie pour en faire profiter un plus grand nombre. Sous l’œil aiguisé de cette équipe d’experts, les pièces vintage sont repérées et magnifiées.

Malheureusement, certains vêtements ont été malmenés par les années. Céline a été invitée à transformer par la peinture les robes qui ont trop dansé afin de détourner les accidents du passé en véritables œuvres d’art. Le soin porté jadis à ces pièces pour les penser, les dessiner et les confectionner est ainsi exalté par le travail de peinture de cette artiste genevoise.

Dans l’atelier de Maison Perruche, une micro capsule d’une dizaine de pièces est née, redonnant vie à une robe Courrèges, une jupe Yves Saint-Laurent, des chemises en soie Lanvin pour homme ou encore une robe de mariée qui attend un nouvel amour...

Ce projet interdisciplinaire entre arts visuels et arts appliqués nous invite à repenser avec poésie notre manière de consommer, de porter et pourquoi pas, de raconter des histoires.

Une collection inédite à découvrir absolument à partir du 21 juin 2019.