Prix Art Humanité 2021

Le 7 octobre 2021 a eu lieu la 7e édition du Prix Art Humanité, au campus de la HEAD – Genève. Cette cérémonie a réuni environ 200 invité-e-s. Le Prix du Jury a été attribué à Emma Brodin pour son travail « Empowered ».

Le Prix, créé en 2015 par la Croix-Rouge genevoise, le Comité international de la Croix-Rouge (CICR) et la HEAD – Genève, Haute école d’art et de design, récompense un projet qui allie, avec sensibilité et succès, élan artistique et engagement humanitaire.

Les travaux des finalistes retenus pour cette 7e édition témoignent tous à leur manière des problématiques liées, de près ou de loin, à l’engagement humanitaire, à la dignité, que ce soit dans des zones de conflits armés ou dans notre environnement proche. Salah El Amri a présenté le court-métrage Le Thé et le Temps autour d’un homme privé de liberté de mouvements. Yasmine Nabli a proposé A – Z Graphic design & typography in Arabic speaking countries, le premier numéro d’une publication sur le graphisme des pays arabophones. Filza Parmar a présenté kitA / Re-Interpreting the local, le projet de construction d’une garderie d'enfants, à l’aide de ressources existantes et de matériaux de zones rurales abandonnées. Avec Empowered, Emma Brodin évoque, à travers ses créations de mode, le regard social porté sur la femme. Nobuyoshi YOKOTA, Architecture Without New Architecture propose la réhabilitation de lieux de proximité abandonnés en s’appuyant sur la réinsertion professionnelle.

Le Prix de l’édition 2021 a été remis à Emma Brodin pour sa réalisation Empowered.

Le corps féminin étant souvent considéré comme propriété publique, Empowered est une collection d’accessoires inclusive qui met " volontairement en valeur la poitrine, encore trop souvent victime d’idées préconçues et de persécutions ", afin de permettre à chacun-e une réappropriation de son propre corps.

À travers son travail, Emma Brodin questionne la frontière entre érotisme et sexualisation, entre expression de la liberté et objectification du corps. Elle souhaite mettre en lumière le rapport ambivalent qu’a notre société contemporaine avec la poitrine féminine et transmettre la sensation du regard extérieur sur son propre corps non seulement à un public féminin varié, mais également à une audience masculine, transgenre, ou autre.  

Doté de 5 000 francs, le Prix était ouvert aux étudiantes et étudiants ayant accompli au moins quatre semestres à la HEAD – Genève, ainsi qu’aux titulaires d’un Bachelor ou Master datant de moins de cinq ans. Les travaux ont été jugés en fonction de leur originalité, de la qualité de leur réalisation et de leur cohérence avec le thème du Prix.

Le public a également eu la possibilité d’élire le candidat de son choix et de lui attribuer le Prix du public, doté de 2 000 francs. Grâce à une diffusion de la cérémonie en streaming sur YouTube, les personnes présentes et à distance ont pu suivre intégralement la cérémonie et voter pour l’une des cinq œuvres finalistes.

Filza Parmar a ainsi été désignée lauréate du Prix du Public pour son travail kitA / Re-Interpreting the local.

À travers son projet de création d’un jardin d’enfant, Filza Parmar aborde le sujet du design éthique, qui tisse le lien entre tradition et modernité, permettant l’évolution de l’architecture et l’utilisation de nouvelles technologies, tout en préservant l'intégrité des ressources locales. Elle offre une réflexion sur l’économie circulaire dans l’architecture.

Visionnez la captation vidéo de la soirée avec la présentation des travaux sur YouTube via le lien https://www.youtube.com/watch?v=GLs32cFoJvs

Pour plus d’informations sur l'événement, découvrez le site web  :  www.prixarthumanite.com

Contact

Croix-Rouge genevoise
Kélaia Schach, Responsable Communication ad interim
Tél. + 41 22 304 04 19, k.schach@croix-rouge-ge.ch  

HEAD – Genève
Sandra Mudronja, Responsable Communication & Relations extérieures
Tél. + 41 22 388 51 19, sandra.mudronja@hesge.ch

CICR
Philippe Stoll, Chef de la recherche en communication humanitaire
Tél. +41 22 730 31 40, pstoll@icrc.org

Composition du jury
  • Barbara Zanon di Valgiurata, Présidente du jury ;
  • Julie Enckell Julliard, Responsable du Département du développement culturel de la HEAD – Genève ;
  • Philippe Stoll - Chef de la recherche en communication humanitaire, CICR.

En qualité d’experts indépendants :

  • Isabelle Gattiker, Directrice du Festival du Film et Forum International sur les Droits Humains - FIFDH ;
  • Ivan Vuarambon, architecte, membre du Corps Suisse d'Aide Humanitaire de la DDC - Direction du développement et de la coopération à Berne;
  • Pascal Hufschmid, Directeur du Musée international de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge (MICR).
Les cinq finalistes et leurs travaux
  • Emma BRODIN, " Empowered "
  • Salah EL AMRI , " Le Thé et le Temps " ;
  • Yasmine NABLI, " A — Z Graphic design & typography in Arabic speaking countries " ;
  • Filza PARMAR, " KITA / Reinterpreting the local " ;
  • Nobuyoshi YOKOTA, " Architecture Without New Architecture ".
Des nouvelles des lauréats

Marta Revuelta, gagnante de la 4e édition du Prix Art Humanité :

« Recevoir le Prix Art Humanité est non seulement une belle reconnaissance et un facteur de motivation mais aussi un encouragement définitif pour la poursuite de ma pratique artistique.

À l'occasion de la remise du prix, nous avons fait de nombreuses rencontres et créé des liens qui nous ont aidés à élargir nos perspectives et qui ont débouché sur de passionnantes collaborations.

Nous avons notamment été invités à présenter la pièce lors du symposium Digital Risks in Situations of Armed Conflict organisé par le CICR à Londres. Cette collaboration a largement contribué au développement du projet. Par son soutien financier, l'organisation internationale a rendu possible la finalisation de la machine de profilage, le passage du stade de prototype expérimental à dispositif fonctionnel, renforçant ainsi son impact et sa crédibilité lorsqu’elle est présentée comme artefact critique. Mais cette exposition orchestrée par l’organisation fut aussi une occasion unique et privilégiée de rencontrer des personnes d’expérience qui, par leurs retours, ont fait évoluer le projet. En effet, cela a été pour nous une expérience des plus enrichissantes et formatrices en termes de communication et de relations publiques.

De plus, grâce à la visibilité obtenue par ce prix, nous avons reçu une demande croissante de la part d’institutions culturelles au niveau international pour présenter l’installation, telles que le Mirage Festival à Lyon en France ou l’Athens Digital Art Festival en Grèce. 

Nous tenons à remercier la Croix-Rouge genevoise, le Comité international de la Croix-Rouge (CICR) et la HEAD – Genève pour leur confiance et leur soutien, ainsi que tous les organisateurs et partenaires du Prix Art Humanité. »