Communiqué de presse du 16 octobre 2020

Tristan Bartolini a remporté le Prix Art Humanité

Le 15 octobre 2020 a eu lieu la 6e édition du Prix Art Humanité, au campus de la HEAD – Genève. Cette cérémonie, en présence, a réuni quelque 150 invité-e-s. Le Prix du Jury a été attribué à Tristan Bartolini pour son travail « L’inclusif-ve ».

Le Prix, créé en 2015 par la Croix-Rouge genevoise, le Comité international de la Croix-Rouge (CICR) et la HEAD – Genève, Haute école d’art et de design, récompense un projet qui allie, avec sensibilité et succès, élan artistique et engagement humanitaire.

Le Prix de l’édition 2020 a été remis à Tristan Bartolini pour sa réalisation " L’inclusif-ve ".

Tristan Bartolini est diplômé Bachelor en Communication visuelle. Pour son travail de diplôme, il s’est intéressé à la faille de la définition du genre, à cette zone indéfinie qui se situe entre les deux extrêmes que sont le féminin et le masculin. Entre les deux, nous dit-il, il existe une infinitude de possibilités de s’identifier.

Partant du constat que notre alphabet ne permet pas d’exprimer tout le spectre du genre, Tristan a imaginé des signes qui permettraient de signifier cette inclusivité et cette diversité des possibles. Les nouveaux signes qu’il propose sont un mélange graphique des lettres qui composent les terminaisons masculine et féminine ; ils s'utilisent pour remplacer les terminaisons de certains mots genrés de notre langue.

Ainsi avec l’inclusi­f-ve, il nous est permis de se définir en tant que Père, Fils, Parrain, mais surtout en tant que Femme ", conclut Tristan Bartolini.

Doté de 5 000 francs, le Prix était ouvert aux étudiantes et étudiants ayant accompli au moins quatre semestres à la HEAD – Genève, ainsi qu’aux titulaires d’un Bachelor ou Master datant de moins de cinq ans. Les travaux ont été jugés en fonction de leur originalité, de la qualité de leur réalisation et de leur cohérence avec le thème du Prix.

Le public a également eu la possibilité d’élire le candidat de son choix et de lui attribuer le Prix du public, doté de 2 000 francs. Grâce à une diffusion de la cérémonie en streaming sur Facebook, les personnes présentes et à distance ont pu suivre intégralement la cérémonie et voter pour l’une des cinq œuvres finalistes.

Dany Champion, Karen Pisoni et Marion Vergne ont ainsi été désignées lauréates du Prix du Public pour leur travail en Architecture d’intérieur " CarEvents ". 

Dany Champion, Karen Pisoni et Marion Vergne ont répondu à la sollicitation de Caritas qui souhaitait repenser l’espace de sa boutique comme un lieu de convivialité, d’atelier et de vente d’articles de seconde main. En tenant compte des besoins de mixité sociale, d’écoute et de solidarité, le trio a conçu un projet qui réinvente de fond en comble la nature du lieu d’accueil. La société change, les besoins évoluent. L’architecture d’intérieur est sans doute le moyen le plus écologique de recycler un espace, de le transformer et de le valoriser sans détruire. " Ce projet amène à réfléchir sur les conditions de l’être humain se heurtant aux difficultés du quotidien, qu’elles soient sociales, financières ou politiques. "

Enfin, le Prix Art Humanité, Dakar, annoncé en octobre dernier, sera décerné avant la fin de cette année.

Ce Prix extramuros, fruit d’un partenariat entre le CICR, la HEAD – Genève, la Croix-Rouge genevoise d’une part et Sup’Imax à Dakar d’autre part, met au concours des artistes d’écoles d’art et des jeunes créateurs basés à Dakar. Plus d’informations suivront.

Nous vous invitons également à visiter le site web dédié à l'événement :  www.prixarthumanite.com

Contact

Croix-Rouge genevoise
Françoise Diggelmann, Responsable Communication
Tél. + 41 22 304 04 19, f.diggelmann@croix-rouge-ge.ch

HEAD – Genève
Sandra Mudronja, Responsable Communication & Relations extérieures
Tél. + 41 22 388 51 19, sandra.mudronja@hesge.ch

CICR
Philippe Stoll, Chef de la recherche en communication humanitaire
Tél. +41 22 730 31 40, pstoll@icrc.org

Composition du jury
  • Barbara Zanon di Valgiurata, Présidente du jury ;
  • Julie Enckell Julliard, Responsable du Département du développement culturel de la HEAD – Genève ;
  • Philippe Stoll - Chef de la recherche en communication humanitaire, CICR.

En qualité d’experts indépendants :

  • Isabelle Gattiker, Directrice du Festival du Film et Forum International sur les Droits Humains - FIFDH ;
  • Ivan Vuarambon, architecte, membre du Corps Suisse d'Aide Humanitaire de la DDC - Direction du développement et de la coopération à Berne.
Les cinq finalistes et leurs travaux
  • " À la recherche d'Aline " de Rokhaya Marieme Balde, Bachelon en Cinéma ;
  • " L'inclusif-ve " de Tristan Bartolini, Bachelor en Communication visuelle ;
  • " CarEvents " de Karen Pisoni, Marion Vergne et Dany Champion, Master en Architecture d'intérieur ;
  • " Primipare.info " d’Alicia Dubuis, Bachelor en Communication visuelle ;
  • " A Storyteller, Disorder and Promises of Cure " de Thomas Omondi Obiero, Master en Arts visuels, CCC-Programme de recherche.
Des nouvelles des lauréats

Marta Revuelta, gagnante de la 4e édition du Prix Art Humanité :

« Recevoir le Prix Art Humanité est non seulement une belle reconnaissance et un facteur de motivation mais aussi un encouragement définitif pour la poursuite de ma pratique artistique.

À l'occasion de la remise du prix, nous avons fait de nombreuses rencontres et créé des liens qui nous ont aidés à élargir nos perspectives et qui ont débouché sur de passionnantes collaborations.

Nous avons notamment été invités à présenter la pièce lors du symposium Digital Risks in Situations of Armed Conflict organisé par le CICR à Londres. Cette collaboration a largement contribué au développement du projet. Par son soutien financier, l'organisation internationale a rendu possible la finalisation de la machine de profilage, le passage du stade de prototype expérimental à dispositif fonctionnel, renforçant ainsi son impact et sa crédibilité lorsqu’elle est présentée comme artefact critique. Mais cette exposition orchestrée par l’organisation fut aussi une occasion unique et privilégiée de rencontrer des personnes d’expérience qui, par leurs retours, ont fait évoluer le projet. En effet, cela a été pour nous une expérience des plus enrichissantes et formatrices en termes de communication et de relations publiques.

De plus, grâce à la visibilité obtenue par ce prix, nous avons reçu une demande croissante de la part d’institutions culturelles au niveau international pour présenter l’installation, telles que le Mirage Festival à Lyon en France ou l’Athens Digital Art Festival en Grèce. 

Nous tenons à remercier la Croix-Rouge genevoise, le Comité international de la Croix-Rouge (CICR) et la HEAD – Genève pour leur confiance et leur soutien, ainsi que tous les organisateurs et partenaires du Prix Art Humanité. »