Emploi

La Croix-Rouge genevoise s'illustre comme une institution historique à Genève, mais elle n'a rien perdu de son dynamisme à travers les années et continue sans cesse d'évoluer. Attentive à la qualité de son action en faveur des plus vulnérables, elle se révèle en même temps innovante et efficace dans l'action.

Les conditions de travail à la Croix-Rouge genevoise

Dès le 1er janvier 2021, une nouvelle politique ressources humaines entrera en vigueur à la Croix-Rouge genevoise. Elle constitue le fruit de plusieurs consultations auprès de toutes les collaboratrices et tous les collaborateurs de l’association.

La politique ressources humaines de la Croix-Rouge genevoise se veut actuelle, transparente, impartiale, ouverte, flexible et adaptée aux besoins et valeurs de l’association.

Elle vise notamment à permettre :

  • d’adapter les activités aux besoins de la mission ;
  • d’encourager la responsabilisation et l’esprit d’entraide ;
  • de maintenir et de renforcer les compétences des collaborateurs et collaboratrices ;
  • de soutenir la pérennité de l’association ;
  • de garantir l’égalité entre femmes et hommes ;
  • de favoriser la qualité de vie des collaborateurs et collaboratrices.

À ce dernier sujet, la politique ressources humaines propose notamment :

  • la flexibilité du temps de travail : le-la collaborateur-trice peut choisir librement le début et la fin du temps de travail dans les limites du cadre de l’horaire de travail (6h-21h) en prenant en compte les besoins de l’institution ; à tout moment le solde d’heures en plus ou en moins ne doit pas dépasser 25 heures ;
  • le télétravail selon les possibilités du service et le souhait du-de la collaborateur-trice jusqu’à 25 % du temps de travail (calcul sur base mensuelle) ;
  • une très bonne protection sociale, avec notamment : de très bonnes conditions de prévoyance professionnelle deuxième pilier (primauté des prestations ; 2/3 de la cotisation à charge de la Croix-Rouge genevoise) ; une très bonne couverture en cas de maladie (jusqu’à deux années de couverture avec le maintien complet du salaire) ;
  • en plus des 5 semaines de vacances et des deux jours fixes offerts, la possibilité de cumuler des heures à compenser pour effectuer le pont de fin d’année et la possibilité de prendre jusqu’à deux semaines de vacances supplémentaires sans solde par année ;
  • des congés spéciaux au-delà des obligations légales ;
  • la possibilité de congés sans solde de durée flexible avec un retour au travail garanti ;
  • un congé maternité et un congé adoption de 20 semaines avec traitement plein ;
  • un congé en cas de recours à la gestation pour autrui de 20 semaines avec traitement plein ;
  • un congé parentalité de 4 semaines : congé paternité étendu à d’autres situations ; en conséquence le conjoint de même sexe, le partenaire enregistré et le concubin de même sexe du parent bénéficiaire a le même droit ;
  • un congé d’accueil d’un enfant placé de 4 semaines.

Le système salarial se veut transparent, équitable et évolutif. Chaque fonction est évaluée par des critères spécifiques. Chaque mission est rattachée à une fonction en particulier. La rémunération est déterminée en fonction de la fonction et de la mission du-de la collaborateur-trice, ainsi que de son expérience. Des évolutions salariales régulières sont accordées aux collaborateurs-trices en fonction des possibilités de l’association.

Un bilan individuel de collaboration est effectué de manière régulière pour chaque collaborateur-trice. Il facilite le développement des compétences, détermine le niveau d’atteinte des objectifs fixés et développe les échanges quant à la motivation du-de la collaborateur-trice pour sa mission et concernant toutes les questions liées à l’environnement et aux conditions de travail. Il permet également d’aborder les éventuelles opportunités pour le-la collaborateur-trice en matière de développement de carrière et de mobilité interne. Il permet de favoriser la communication et la confiance. La Croix-Rouge genevoise soutient et favorise activement la formation continue et le perfectionnement professionnel des collaborateurs et collaboratrices.

Consultez le document Statut des collaborateurs et collaboratrices.